Biographie - Maurice Boulogne
Biographie

Formation

Partiellement autodidacte, il fréquente néanmoins les cours du soir à l'école des Beaux-Arts de Lille en 1982 et 1983 (section peinture) de Douai en 1984 (section sculpture) et à l'Académie des Beaux-Arts de TOURNAI (Belgique) de 2007 à 2010 (section gravure). Rencontre de nombreux artistes, visite les musées, les centres d’art, les grandes expositions. Possède une grande documentation personnelle (livres et revues d’art, catalogues d’artistes etc…)

Parcours artistique

Après s'être confronté aux thèmes traditionnels (paysages, natures mortes, portraits, nus…) de 1972 à 1984, il explore à partir de 1985 les aspects de la nature humaine à travers différents thèmes : les Déportés (1985), les Vomisseurs (1986), les Toréros (1987). Sens Figurés (1988-1991), Figures sensorielles (1992-1993), Corps et Ames (2000-2001) sont des thèmes qui explorent les méandres de notre mémoire organique. De son expérience africaine en 2002, naîtront Têtes et Totems, puis « Gorée », un témoignage contre l’esclavage. Son goût de la peinture espagnole du siècle d’or au XVI° siècle et pour Vélazquez en particulier le mènera en 2005 et 2006 à un style personnel de « maniérisme expressif ». Sa découverte de la Roumanie à partir de 2007 sera une nouvelle source d’inspiration avec un retour à une peinture plus réaliste.

Aime participer à des manifestations à thème : Festival « ingénieuse Afrique » à Foix en 2006, « dites 33 » à l’Espace Blancs Manteaux à Paris en 2006, « Mai en Cambrésis » à l’Atelier de Busigny en 2000 et 2007, « Dérives et Continents » au « Local » de Poitiers en 2008, « Muzik’Elles de Meaux en 2010
Participe annuellement depuis 2005 aux «Fenêtres qui parlent » à Lille-Wazemmes et Lezennes, ainsi qu’aux « Portes ouvertes ateliers d’artistes », organisées par le Conseil Général du Nord.

A réalisé plusieurs dizaines de décors pour la danse classique et le Modern Jazz, ainsi que pour diverses manifestations
A animé un atelier d’expression libre pour enfants de 1984 à 1994.
Privilégiant toute forme d’échanges et de confrontations avec d’autres cultures, Maurice Boulogne a porté en 2002 et 2003, un projet de résidences d’artistes sénégalais avec Chalys Leye, Mamadou Wade, Seni Mbaye et André Diop.
Il s’est vu attribué une « carte blanche » en 2008 pour l’organisation du projet « Dérives et Continents » porté par la Maison de la Culture « Le Local » de Poitiers avec les artistes Sergio Bello (Brésilien), Cheikh Diouf (Sénégalais) et Vioara Dinu (Roumaine).
Membre de l’association « Arts en Cambrésis » depuis sa création en 1997, il a travaillé plusieurs années dans l’atelier de Busigny.
En 2009, « Mai en Cambrésis » a été pour lui l’occasion de contribuer à l’accueil de 12 artistes de Roumanie avec lesquels il a créé des liens qui l’ont conduit à s’installer à Bistrita en novembre 2010.
Depuis il n'a cessé d'aller à la rencontre des habitants pour exprimer dans des couleurs vives, avec humour quelquefois, et toujours avec tendresse et respect, leur caractère, leur authenticité, leur attachement aux traditions, leur sens de la convivialité et du partage.
Participe à de nombreux workshops (Lille, Busigny, Poitiers, Dakar) et camps de création en Roumanie, Grèce, Italie, Turquie et Bulgarie

Expositions personnelles :
en France : Paris (Galerie du Cherche-midi), Cambrai (Médiathèque), Maubeuge (Théâtre du Manège et Galerie Verand'art), Lambersart (Galerie Weppe), Bethune (Galerie Regis Bel), Arras (Galerie Sophis), Nancy (Galerie Wingerter), Raismes (Centre Culturel Louis Aragon), Foix (Festival "Ingénieuse Afrique"), Busigny (L'Atelier), Poitiers (Maison de la Culture Le Local)
en Roumanie : Bistrita (Galeria Arcade et Galerie Lina), Targu-Mures (Palais des Cultures), Dej (Galerie Frezia), Poienile-Izei (Salle Polyvalente), Bucarest (Galerie Dambovitei et Galerie Occidentului)

Expositions de groupe :
en France, a exposé a Paris au Grand-Palais (Salon des Indépendants, Salon d'Automne et Salon de Mai), a l'Espace Blancs Manteaux et dans une vingtaine de villes. 
en Belgique : Manage (Galerie du Parc), Tournai (Académie des Beaux-Arts)
en Roumanie à Bucarest, Ramnicu Valcea, Slobozia, Sfantu Gheorghe, Miercuri Ciuc, Odorheiu Secuiesc, Ploiesti
en Bulgarie à Ruse, Silistra et Balchik
en Italie à Rome, Perouse et Tarente
 

Top